herbages

Le Schéma Directeur Eau Potable

Les maîtres d’ouvrage compétents en eau potable ne disposent ni d’informations suffisantes ni des compétences et des moyens humains pour réaliser leurs actions. Ce constat s’est généralisé avec le désengagement des services d’ingénierie publique de l’Etat.
Le financement du renouvellement des réseaux est d’autant plus lourd que les réseaux en milieu rural sont étendus et que les équipements (captage, traitement, surpresseur, réservoir,…) doivent être financés par un nombre limité d’usagers.

Cependant des subventions existent encore pour l’instant auprès des agences de l’eau et du Conseil Général pour soutenir les maîtres d’ouvrages, paradoxalement les sollicitations de leur part sont peu nombreuses.

La Thiérache du Centre (en partenariat avec l’Agence de l’Eau Seine Normandie, le Pays des Trois Rivières et la Communauté de Communes des Portes de la Thiérache) a décidé d’élaborer un schéma directeur local, intégré dans le contrat global pour l’eau. Il sécurisera la quantité et la qualité de la production et de la distribution d’eau potable.

L’objectif principal de ce schéma directeur est de :

  • faire un diagnostic de la production et de la distribution d’eau en Thiérache (points faibles/points forts)
  • proposer des orientations à chaque collectivité compétente en eau potable en terme d’amélioration et/ou de distribution de la ressource puis en terme d’implications techniques et financières pour leur mise en œuvre.

Quelques exemples d’orientations envisageables :

  • recherche de nouvelles ressources,
  • échanges d’eau via des interconnexions,
  • création de réservoirs,
  • renforcement/renouvellement des installations
  • mise en place de mesures préventives,
  • ...

Le rôle de la Communauté de Communes est ici de réaliser, via un bureau d’études, un document permettant aux collectivités compétentes en eau potable de connaître les travaux importants à réaliser, leurs coûts et l’ordre de priorité des actions.